Quelques jours après un effort physique inhabituel, des douleurs musculaires ou courbatures peuvent survenir. Ces myalgies entraînent des difficultés à effectuer les gestes simples du quotidien. Mais comment alors prévenir et atténuer les courbatures ?

S’échauffer pour prévenir les courbatures

De nombreux sportifs ont tendance à négliger l’échauffement avant de pratiquer une activité physique. Pourtant, s’échauffer est très important avant de commencer sa séance de sport. Un court échauffement permet de préparer les muscles à l’effort qu’ils vont fournir et d’éviter ainsi les courbatures. En s’échauffant, on réduit la résistance mécanique des muscles. Ceux-ci deviennent plus souples et résistent efficacement aux chocs après avoir effectué un bon échauffement. Les tendons sont également plus élastiques prévenant ainsi les risques de blessures. À noter que la durée et l’intensité de l’échauffement varient selon le sport pratiqué. Pour muscler le haut du corps, par exemple, il faut compter au minimum dix minutes pour s’échauffer. Pour réaliser ce type d’entraînement, on doit acheter une barre de traction porte. L’échauffement sert également à préparer le système cardiovasculaire et respiratoire à l’exercice. En augmentant la température du corps, les vaisseaux sanguins sont dilatés et les muscles sont oxygénés.

Programme d’entraînement et boire beaucoup d’eau

Pour éviter les courbatures, il faut programmer son entraînement. Il est donc nécessaire de progresser à son rythme et augmenter les efforts petit à petit. En effet, il ne faut pas se donner à fond dès la première minute durant sa séance. Si on s’entraîne régulièrement, on déterminera le bon moment pour accélérer le rythme. De plus, les muscles se rétabliront entre les séances et le corps pourra s’habituer à une nouvelle activité physique. Vers la fin de l’entrainement, il faut diminuer l’effort et l’exercice musculaire. Cela permet de respecter l’intégrité des muscles et de lutter contre l’apparition des contractures. À noter que si on n’est pas habitué à s’entraîner, il faut laisser passer 1 ou 2 jours entre chaque séance. En outre, pour prévenir les douleurs musculaires, il faut boire beaucoup d’eau avant et après l’effort. Il faut savoir que la déshydratation stimule l’apparition des courbatures. Boire assez d’eau est indispensable pour éliminer l’accumulation d’acide lactique facteur de courbatures.

Les autres astuces à retenir

Le massage s’avère aussi un remède efficace pour prévenir les risques de courbatures. Avant l’entraînement, il faut se masser pour préparer le corps à l’effort et stimuler la circulation sanguine. Après la séance, il est judicieux d’utiliser une huile chauffante. Prendre un bain chaud est également une meilleure solution pour atténuer les courbatures. À noter que la chaleur favorise la récupération des muscles, relaxe le corps et adoucit par la suite les douleurs musculaires. Un bain chaud est donc parfait pour dénouer efficacement les muscles et apaiser les tensions. Une crème chauffante peut également soulager les courbatures. Si on choisit un bain chaud, il est préférable de terminer par une douche froide. Cela sert à tonifier les muscles et booster la circulation du sang. Par ailleurs, en cas de douleur importante, il faut consulter un médecin. Selon le cas, ce dernier pourra prescrire des antalgiques antidouleurs ou des anti-inflammatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *