Issue de l’indouisme et du bouddhisme, la méditation originelle a un aspect religieux. Désormais, elle est considérée comme un moyen qui permet à l’homme d’optimiser sa concentration. Elle guide vers la paix, en modifiant la conscience en un état de relaxation.

Le choix de la technique pour bien méditer

La méditation a plusieurs acceptions selon son origine religieuse et sa considération actuelle. Il est tout à fait normal de voir qu’il existe de nombreuses pratiques et techniques de méditation. Il convient tout de même de noter que la méditation n’est pas innée. Pour commencer, il faut être guidé par un maître de méditation ou un professeur de yoga. L’assiduité aux séances de méditation est nécessaire pour bien évoluer et afin de pouvoir méditer tout seul et partout. Il importe tout de même de savoir ce que l’on attend de la méditation.

Les pratiques de la méditation guidée

Le méditant est libre de choisir sa technique de méditation selon l’orientation de son enseignant. Parmi ces pratiques et méthodes, il y a le Vipassana qui a pour finalité le détachement de la souffrance, de son égo et l’acceptation des évènements par l’impermanence. Il existe ce que l’on appelle méditation transcendantale, c’est une méthode de relaxation en développant la conscience spirituelle. La méditation zen fait également partie de ses pratiques de méditation, elle offre au méditant la possibilité d’oublier son corps. Et enfin, la méditation de pleine conscience, qui permet de se détendre en évinçant le stress physique et mental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *