En fait la libido varie d’une femme à l’autre ménopausée ou non. En effet certaines considèrent la ménopause comme une libération, elles n’ont plus à s’inquiéter des menstruations et de risque de tomber enceinte ou non. En revanche, d’autres voient leur libido baisser littéralement, elles ne sont plus excitées et n’ont plus d’orgasme, les pratiques sexuelles les intéressent de moins en moins. À la place, elles préfèreront les baisers et les caresses, qu’elles estiment suffisants. Mais il peut arriver que la libido ne subisse aucun changement à la ménopause. Donc, il n’y a pas vraiment de lien entre la libido et la ménopause, beaucoup de facteurs peuvent être à l’origine d’une baisse de libido, et l’âge est le facteur le plus courant. Mais si on regarde la sexualité féminine globalement, la ménopause peut avoir des conséquences sur la libido.

Les changements hormonaux

À la ménopause la production d’œstrogènes chute ce qui cause une sécheresse vaginale chez les femmes. Le vagin manque alors de lubrifiant, ce qui rend les rapports intimes douloureux et entraîne une baisse du désir sexuel.  Cette baisse d’œstrogènes provoque également une baisse des flux sanguins vers le vagin. Mais à part la diminution des sécrétions vaginales, certaines femmes souffrent également d’atrophie musculaire. L’orifice vulvaire se contracte et se réduit à cause de cette atrophie. Pour être plus précis, les tissures sont devenues plus minces, plus fragiles et moins élastiques, la vulve est alors rouge et enflammée. Tous ces bouleversements intimes rendent les rapports sexuels difficiles. On en parle sur http://www.sexologue-schaerbeek.be/.

La baisse de la production d’œstrogènes entraîne également des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes. La femme devient alors moins attirante et bien sûr il y a des conséquences sur la libido. Les autres hormones à savoir la progestérone et la testostérone baissent également à la ménopause. Et pourtant ces hormones ont un rôle important sur la libido. En effet, la testostérone est la principale hormone du désir sexuel, et la progestérone est à l’origine de sa production. Donc, la baisse de la production de ces deux hormones a également des conséquences sur la libido.

Les remèdes pour accroître la libido

Faire régulièrement des exercices d’aérobiques permet d’augmenter la force physique et l’endurance, ça donne également une meilleure image de soi-même, ce qui stimule la libido. Sachez également que si vous ne passez pas assez de temps avec votre partenaire, votre libido diminuera naturellement.

Vous devez donc entretenir votre intimité pour renforcer le lien émotionnel qui existe entre vous. Le stress est un des facteurs principaux qui causent la baisse de la libido, essayé de diminuer votre stress pour accroître votre libido. En effet, les femmes ménopausées ont tendance à être plus stressées à cause de tous les changements hormonaux qu’elles subissent. Néanmoins, si vous vous sentez vraiment mal, le mieux c’est de consulter un médecin pour écarter toute autre raison médicale sous-jacente pouvant causer une diminution du désir sexuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *