Pour développer les muscles, l’entrainement avec les haltères libres est plus rentable et efficace que la pratique sur machine. Avec le premier, ils permettent de faire des mouvements plus complexes. Mais, les risques sont plus grands. Il existe cinq erreurs à éviter pour bien s’exercer avec les haltères libres.

Les haltères selon son poids

Nombreux pratiquants pensent que, soulever des poids trop lourds permettrait d’accélérer la prise des muscles. Les mouvements ne sont plus maîtrisés, une fois que le poids de l’haltère dépasse les 60 à 75% de notre charge. Le pratiquant court alors un risque, donc il faut l’éviter. Contrairement, souvent les femmes ont peur de soulever assez de charges par crainte de devenir trop musclées. Par manque de confiance ou l’ignorance, un débutant pense qu’il vaut mieux commencer par des poids plus légers. Alors que, pour avoir de bon résultat, il faut opter pour des charges suffisantes, proportionnelles au poids du pratiquant.

Quelques règles à respecter

La pire erreur, à éviter, commise par les sportifs est de bâcler l’échauffement. Faute de temps, beaucoup se trompent et négligent ce dernier. De plus, faire trop d’exercices ne mène à rien, sauf à s’épuiser. Là aussi, il faut être conscient et l’éviter. Nos muscles ont besoin de repos pour se construire et se régénérer. Il est important de tenir un programme d’entraînement évolutif. Et enfin, éviter de négliger sa posture. Une petite faute de position pourrait déchirer les muscles ou entraîner un mal de dos. Il faut être bien gainé, rester bien droit lors des exercices. Le mieux c’est de suivre ces règles et demander des conseils aux coachs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *